Peut-on assurer le scooter de son enfant à son nom ?

Publié le : 25 novembre 20213 mins de lecture

Pour aller au lycée, à l’école, pour un stage ou juste pour le plaisir, votre petit vous demande un scooter ? Mais, avant de vous décider, vous devez répondre à cette question : pouvez-vous vraiment assurer le scooter de votre enfant à son nom ?

À partir de quel âge peut-on conduire une moto ou un scooter ?

Vous n’avez pas le droit de conduire un scooter avant l’âge de 14 ans. Et à partir de 14 ans, vous ne pouvez pas conduire n’importe quel type de moto ou de scooter. Cela dépend de la puissance et de la cylindrée du véhicule. Après avoir atteint l’âge de 14 ans, il est permis de conduire les véhicules suivants :

Tout type de véhicule à moteur à 2 roues d’une cylindrée allant jusqu’à 50 cm3, adaptée aux moteurs thermiques, ou d’une puissance allant jusqu’à 4 kilowatts, adaptée aux moteurs additionnels. Dans tous les cas, la vitesse du scooter n’est pas censée dépasser 45 km/h. Les personnes nées le 31 décembre 1987 ou après sont tenues d’obtenir un permis de conduire de catégorie AM.

Ce type de permis s’obtient après une formation composée d’un volet pratique et d’un volet théorique. La formation théorique se déroule à l’université, à l’issue de celle-ci, l’étudiant se voit remettre un certificat qui atteste de sa validation. Concrètement, il doit se rapprocher d’une structure associative ou d’une auto-école. Tout au long de cette formation, l’élève apprend à conduire un scooter en toute sérénité, dans le respect des autres usagers.

Est-il vraiment possible d’assurer le scooter de son enfant à son nom ?

Cyclomoteurs, motos, scooters… Tous les 2 roues à moteur électrique (même les mini 125 ou 50 cc) sont censés être assurés. Il existent des tarifs très compétitifs chez Assuranceendirect.com ! Les enfants ne font pas exception.

Un enfant ne peut pas souscrire seul une assurance scooter ou moto. Le titulaire de la police est censé être le parent ou le principal substitut légal du mineur.

L’assurance responsabilité civile fait partie de l’assurance minimale obligatoire. Elle prévoit :

  • Les dégâts physiques causés à autrui (passagers, piétons, cyclistes, motocyclistes, automobilistes…).
  • Les dommages matériels causés aux bâtiments (ex : vitres), vélos, scooters, motos, véhicules….

Comment assurer le scooter de son enfant ?

Pour les mineurs, la souscription d’un contrat d’assurance scooter dépendra de leurs parents ou tuteurs légaux. Ainsi, grâce à une assurance responsabilité civile, le coût des dommages causés aux tiers sont sous la responsabilité de l’adulte qui a souscrit l’assurance scooter ou moto.

En revanche, les enfants conducteurs sont pénalement responsables en cas d’infraction au Code de la route. Ils peuvent donc faire l’objet de sanctions pénales ou d’une amende.

Plan du site